Publié : 5 mai

francana, artiste peintre, cofondateur de l’association

CRITIQUES

traducteur espagnol/français : Renato

CRITIQUES

portrait francana -  voir en grand cette image"
portrait francana

L’artiste transpose la nature morte de manière traditionnelle par une composition orchestrée par de grands plans et des suppléments de matières et des entourages noirs. Un travail très personnel qui mérite d’être vu et reconnu ...

Placées côte à côte, les compositions de l’artiste, qui, bien qu’elles soient viriles, transpire la poésie et une certaine émotion ...

Les perspectives orthogonales, qui rompent complètement avec le thème, sont agréables et originales. La palette est audacieusement riche, le relief du dessin est persistant.

Les toiles sont pensées, avec des textures rugueuses, combinant parfois une lumière de clair-obscur, nous laissant nous rappeler un « carton de tapisserie » (comme un croquis de tapissier).

Mme Dominique Chapelle - diplômée de l’École du Louvre. Critique d’art. Fondatrice de la Fédération Nationale de la Culture Française.

  Nous faisons face à un tableau d’une grande personnalité, où l’artiste, dépasse de loin son engagement, avec des compositions où la couleur et le cadrage sont les maîtres d’un message, qui base sa force dans l’imagination, lié au souffle d’un dessin très proche d’un envoûtement pleinement travaillé dans le détail. La texture rugueuse qui s’applique dans chaque toile nous amène à penser à la fabrication d’une tapisserie, puisque chaque expression, à la recherche des concepts d’avant-garde avec une grande application de ce combiné, nous amène à penser que tout est simple alors qu’on tombe dans la difficulté, car toute sa production artistique qui a pour origine ses propres rêveries, par l’utilisation de son talent, pour que glisse une couleur, en total accord avec sa conception ...

Ce créateur Plasticien est à nos yeux, un créateur de sensations, un ouvrier de perfections et un existentialiste de notions, ce qui émerge de son travail est une réponse aux grands maîtres, avec une nouvelle philosophie picturale, dans laquelle on perçoit une direction avec ses traits de pinceau dont nous avons parlé plus haut : directe, décidée, insouciante et au-delà de ces mots : libre ....

Francana, par son passé artistique enviable, est l’un des grands maîtres contemporains, par ses œuvres, et une fois franchie celle de la beauté, nous trouvons chez lui l’un des grands innovateurs de ces genres et de ces génies, car il concrétise des projets ambitieux d’avant-garde, à la recherche de nouvelles formes d’impressionnisme.

Dn. Josep Lluis Ponce i Guitart - Critique d’Art

Francana se trouve en face d’un puzzle une-nature-morte dans un exercice technique constant qui essaie de capturer la beauté, de transmettre les sensations. Il n’arrête pas de communiquer avec le spectateur l’esthétique, la technique, la forme de toucher la matière, importance capitale pour Francana, mais aussi l’utilisation de la couleur au service des volumes et des avions. Et ainsi dans ses thèmes, il répartit aux volumes différents une série de plans étudiés, structurés, adoucies par la couleur, sans callosités, mais parfaitement adaptés. Son sens de la couleur est intense ; parfois, il semble naître du tube des contours accentués de ses coups de pinceau, écrasés à certains points. Partie de la réalité, il la reflète sans tomber dans une exaltation embellissante, sans compromis. Il se limite purement et simplement d’utiliser le matériel pour transférer au support pour soutenir ce qui l’inspire. Le résultat final est un travail personnel, qui lui appartient, un produit de l’évolution suivie par l’artiste, produit de ses recherches, qui n’a jamais perdu sa vérité comme objectif et but.

Son travail reflète un monde intime ; c’est la transcription, par le non-formalisme, des sentiments. Francana épand la couleur en tons graves et l’utilise pour traduire d’une manière spatiale un monde conceptuel complexe, reflet d’un organicisme palpitant revitalisé par l’inclusion d’un aperçu cryptique de géométrisme qui crée des rythmes avec résonances de vocabulaire secret. La rigueur de l’équilibre de la composition reflète des tensions, des réflexions et la spontanéité dans un jeu intentionnel où le hasard n’y est pas étranger.

Dn. Mario Nicolas - critique de Gal-Art

Avec la loi impérative de la valeur de bleu dans la nature morte, on ne peut que penser à son contraire, la valeur du rouge. On établit un autre hémisphère. Les couleurs semblent en addiction aux alcaloïdes. Obsédées et puissantes, les couleurs prennent des formes et se déforment jusqu’à l’épuisement visuel et la violence chromatique d’un vitrail à contre-jour. L’identification de l’artiste avec le monde des objets réels finit par être difficile car cela présente de tension que d’accords. La sensualité naturelle du fruit devient tyrannie du plaisir profond multiplié par l’espace de désordre absolu des carrés de pigments sortis du cadmium et du cobalt. Et qui éclate soudainement dans la lutte bleue pour libérer les ferrailles emprisonnés.

Dn. Anton Carrera - philologue, poète, Gai Saber Artiste

Il est à la fois dense et subtil. C’est comme un volcan en éruption aussi bien par la force des couleurs -rouge, orange, turquoise ... c’est son coup de pinceaux. Il est passionné et tellurique. Mais aussi une pause, un silence, qui relie l’éther aux volatils. Ses peintures vibrent et évoque la joie de vivre.

Mme Sefa Arús i Grau 

Il utilise uniquement l’acrylique, et enrichi ses fonds de matière épaisse, ou de collages de papiers plissés, pour donner du relief à ses compositions. Sa palette est riche et audacieuse, dominée par des mélanges bleus indéfinissables, et des rouges crépusculaires.

Il transpose la nature, et donne par le jeu des couleurs puissantes cernées de noir, un aspect de vitrail. Les perspectives originales en damiers, bien que en rupture avec la sujet, donnent de la profondeur à la composition.

Les toiles de Francana sont savamment construites, réfléchies, rien n’est laissé au hasard, il est en recherche d’équilibre et de beauté.

Si de ses toiles chatoyantes se dégage une force virile, qui interpelle l’observateur et donne à réfléchir, Francana n’en est pas moins discret et sensible, en recherche de perfection, et d’expression de ses émotions. Jamais anodines ses créations suggèrent une réflexion empreinte de spiritualité et de philosophie.

Il se concentre sur l’expression la plus large d’un sentiment provoqué par une situation, un phénomène ou un comportement qui porte atteinte à l´humanité, ou qui émeut l’homme. Défenseur de la Nature, il déplore les excès de l’Homme, et la dégradation du littoral.

Sa priorité est donnée à la suggestion d’un sentiment d’une attitude, le décor est esquissé, les visages absents, impersonnels ou symboliques pour mieux faire exploser l’émotion.

Francana affiche dans ses toiles une forte personnalité, n’hésitant pas à souligner d’un trait noir son travail pour en accentuer le relief. Ici, rien n’est laissé au hasard, l’artiste a un message philosophique à transmettre et il le fait par le biais de symboles. Chaque tableau a son histoire, son questionnement, sa réponse. Francana use d’une palette de couleurs indéfinissables, qui renforcent son propos. Nul ne peut rester indifférent devant une de ses toiles, humanisme et existentialisme.

Mme. Genevíève Planquès - Crítique d’Art

  Francana efface non seulement les frontières entre le pictural et l’imaginaire, mais cherche à établir un dialogue actif entre les différents liants pour synthétiser un perfectionniste non-formaliste et la parole très subtil, somme de construction cubiste, abstraction libre des formes, traitement matériel non-formaliste et emprisonnement de l’objet.

Francana développe tous ces concepts, par un support et un traitement personnels, doucement développés, afin d’améliorer son œuvre à partir d’une honnêteté créative, loin d’influences, fidèle de capacités et de savoirs.

 D. A. Iscla - Journaliste d’Art

« Les compositions de l’artiste Francana bien qu’elles soient d’un Homme transpirent la Poésie et certaine émotion … » Dominique Chapelle. Les couleurs ; l’intensité du rouge, la joie du jaune, l’énergie et la vitalité de l’orange, la tranquillité du vert, la confiance et la sincérité qui transmet le bleu, la gentillesse du rose, la stabilité du marron, la magie du violet, la tristesse du gris, le mystère et l’élégance du noir et ... vous savez. Toutes les couleurs sur des feuilles blanches.

Les couleurs sont une partie essentielle et l’œuvre picturale de Francana. Couleurs de peintures pour qui dépassent des limites de la rétine et se déposent dans la mémoire. Des couleurs vives et de la Méditerranée et les couleurs de l’Atlantique, tout ceci en sourdine.

Les couleurs et les nuances que Francana a mis dans son ADN parlent d’une personnalité tranquille mais aussi d’une force explosive égale qui imprègnent ses peintures qu’on reconnaît souvent d’un seul d’œil.

Les formes organiques, naturelles, géométriques ou artificielles. Les volumes et contours, tailles, textures et même la position. Vases, fruits, journaux, bouteilles, arbres, nuages, la terre, l’eau, ciel, tuiles toutes les formes ... travaux de tous les jours dans l’œuvre de Francana.

Un Francana donne une nouvelle tournure à son travail pour présenter « Feuilles en souffrance », qui montre une de ses illustrations propres et claires, adaptées à une palette de couleurs qui provient d’un certain romantisme.

Illustrations qui pourraient faire partie de toute démonstration didactique expliquant la nature ou la collection de forte signification sociale telle que « La vie et la couleur ».

Toni Moreno, photographie, Artiste et activiste culturel

« Respirez branches vertes qui résistent aux vents et des hivers "

francesc garriga

Je regarde, je vois, je vois ; j’écoute le silence ! ... Je pense, rêve, je m’illusionne, je m’énerve ... La toile est blanche !!! Coulures de couleurs, des lignes, des formes puis déformées. Exécution avec la spatule et les pinceaux, sur la palette les couleurs brillent. L’œuvre est terminée !!!

Regardez, pensez, observez, taisez-vous, Vous aimez ... ou pas ... Cela vous plaît …. Ou pas.... Peut-être vous êtes en train de parler de mon œuvre ? ... Peut-être.-

Francana - Pensée sur mon Œuvre lors de la présentation du Livre blanc.